«Les chemins de l’oubli»: des constructions évanescentes

Chemins de l'oubli, maison évanescente
La transformation du paysage urbain par la disparition soudaine d’une maison.
Un phénomène qui s’est produit à très grande échelle ici en Beauce.
Je peux évoquer des souvenirs de ces disparitions, une sorte d’appropriation puisque tous ce passé ne m’appartient pas. 
Merci à Johanne Maheux pour m’avoir prêter au moins un souvenir de ce lieu.
 

Le projet

« L’objectif de ce projet est de rechercher le chemin qu’emprunte la mémoire pour se rendre à l’oubli. Cette recherche sera menée en créant des rencontres afin de partager des mémoires, de les documenter et de les transformer en installations évanescentes. »

Voilà dans quelle mesure votre participation fera toute la différence. De me raconter des souvenirs liés au territoire beauceron m’amènera où je n’aurais jamais imaginé me rendre, autant physiquement que mentalement.

Il est aussi possible de planifier une rencontre, vous avez seulement à me contacter.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à me contacter.

Merci!

Formulaire de contact

    Ce projet est soutenu par Le Conseil des arts et des lettres du Québec dans le cadre de l’Entente de partenariat territorial en Chaudière-Appalaches

    administrator

    Related Articles

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *